Balade au canal d’ile et Rance

Les bords du canal sont un refuge merveilleux pour nos amis les insectes. Désormais, la fauche est tardive et les fleurs se développent le long des berges. Sur quelques kilomètres, on peut découvrir une faune très riche.

La richesse des fleurs sur les berges

Les berges fleuries

Les berges fleuries

Puis, nous découvrons un jeune merle sortant sans doute pour la première fois de son nid.

Un jeune merle : première sortie du nid

Un jeune merle : première sortie du nid

Une grenouille agile qui en effet est très agile en sautant dans une fougère, une petite acrobate.

La grenouille agile

 

Enfin, tous les insectes Agrion, Papillons, et autres petites bêtes que l’on découvre quand on regarde de prêt.

 

Balade à la Chambre au loup.

À 30 km à l’ouest de Rennes, le vallon de la Chambre au Loup se situe sur la commune d’Iffendic, en Ille-et-Vilaine dans la région Bretagne. Cet endroit s’est formé dû à l’effondrement de failles présentes dans le schiste pourpre, puis de l’érosion créé par le ruisseau de Boutavent, qui alimente l’étang de la Chambre au Loup. Très encaissé, ce vallon est bordé de falaises de schistes rouges, c’est une pierre très dure mais aussi très friable. Les falaises peuvent mesurer jusqu’à 35 mètres de hauteur, on le surnomme également « le Grand Canyon ». (Extrait Wikipédia)

Les vedettes de la balade ont été les lézards verts : nous en avons croisé 4. J’ai pu en prendre 3 en photos et notamment un « couple » dont un des spécimens effectuait une mue. Les couleurs de cet animal sont absolument magnifique.

Lacerta bilineata Lézard vert occidental, Lézard à deux bandes

Lacerta bilineata Lézard vert occidental, Lézard à deux bandes

Lacerta bilineata Lézard vert occidental, Lézard à deux bandes, il croque une chenille de la Laineuse du Cerisier

Lacerta bilineata Lézard vert occidental, Lézard à deux bandes

Lacerta bilineata Lézard vert occidental, Lézard à deux bandes

Lacerta bilineata Lézard vert occidental, Lézard à deux bandes en pleine mue

Le plateau qui domine cette vallée fut appelée « la Judée », car en 1199, cent ans après la prise de Jérusalem par les chrétiens, les colons de Montfort firent ériger un prieuré en faveur des bénédictins de Paimpont.

La légende du loup

Il existe deux version de cette légende

  • la première raconte que dans une grotte vivait le dernier loup de la région.
  • la deuxième dit que la silhouette d’un loup, gueule levée vers le ciel, est inscrite dans un rocher et que chaque fois que la Bretagne est menacée, le loup prend alors se transforme en guerrier invisible.

Les papillons de la baladent. Ils sont encore discret pour le moment, mais l’endroit est prometteur malgré une apparente sécheresse qui a réduit les bruyères en brindille sèche.

Cuivré commune

Carte géographique 1ère génération

Azuré des nerpruns

Papillon Tircis

Papillon Tircis

Ensuite nos petites chenilles d’un papillon que l’on nomme la laineuse du Cérisier.

Nid de Laineuse du Cerisier, un lézard en a croqué une (voir photo)

Grenouille verte

Balade à l’étang des Noës

Avant de partir à l’étang des Noës, nous apercevons un jolie papillon : un carte géographique (première génération). Les secondes générations sont plus foncés.

Carte géographique – Première génération

Carte géographique – Première génération

Ensuite à l’étang, Oh Punaise….. Quelques punaises sur les ronciers en plein débats amoureux !

Punaise

Punaise

Enfin quelques odonates virevoltent dans les ronciers et cherche la chaleur des rayons du Soleil.

Carte géographique – Nymphalidae

Le Carte géographique (Araschnia levana) est un papillon diurne de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Nymphalinae et du genre Araschnia.

Son nom provient du motif de réseau de traits blancs qui orne le revers de l’aile et évoque un réseau routier sur une carte.

Carte géographique – Première génération

Carte géographique – Première génération

carte-geographique-001

Cette espèce présente plusieurs générations successives chaque année avec un fort dimorphisme saisonnier1.

  1. les individus nés au printemps, la forme dite levana sont clairs, le dessus des ailes est orangé fortement dessiné de blanc et de noir (couleurs également présentes sur la chenille)
  2. ceux de la génération estivale, la forme dite prorsa sont noirs avec une bande blanche et une étroite ligne sub-marginale rouge foncé, le dessous étant violacé parcouru d’un réseau de traits blancs évoquant les routes sur une carte géographique.
  3. la forme dite « porima LINNÉ », noire à bandes fauves est rare.

Lien wikipédia

Écaille martre

L’écaille martre ou écaille hérissonne (Arctia caja) est un insecte lépidoptère de la famille des Arctiidae.

Ecaille martre (Landéda 29)

Ecaille martre (Landéda 29)

Ecaille martre (Landéda 29)

Ecaille martre (Landéda 29)

Chenille : très poilue, elle est polyphage et se nourrit d’une végétation diverse : saule, ortie, chardon, pissenlit ou oseille. Elle peut occasionner des dégâts dans les potagers. Hibernation : sous forme de jeune chenille dans la végétation basse.

Azuré du trèfle – Everes argiades

L’Azuré du trèfle (Everes argiades) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Everes.

C’est un petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel, le dessus du mâle est bleu foncé presque violet bordé d’une frange blanche, celui de la femelle est marron, avec la même frange blanche, les deux ont une queue en n2.

Azuré du trèfle (Cénac 24)

Azuré du trèfle (Cénac 24)

Azuré du trèfle (Cénac 24)

Azuré du trèfle (Cénac 24)

Le revers est gris pâle un peu suffusé de bleu et orné de lignes de petits points noirs cernés de blanc et à l’aile postérieure deux taches marginales orange. La chenille, petite et trapue, possède une tête rétractile noire et un corps vert clair avec une bande dorsale foncée et des stries obliques. Celles qui hivernent deviennent d’une couleur marron clair rosâtre à dessins marron foncé rougeâtre3.

Euclidia glyphica, la Doublure jaune

Euclidia glyphica, la Doublure jaune, est une espèce de papillons de la famille des Noctuidae assez répandue en France.

Euclidia glyphica (Cénac 24)

Euclidia glyphica (Cénac 24)

  • Nymphe : brune, elle est posée à même le sol.
  • Chenille : la chenille de couleur brune mesure jusqu’à 40 mm de long, elle est grêle et totalement glabre. Le tégument est crème avec des bandes longitudinales brunes. On peut la confondre avec celle du M noir (Euclidia mi).
  • Œufs : vert clair, ils sont pondus sur les plantes hôtes.

Période de vol et hivernation : la doublure jaune produit deux générations par an (vol de fin avril à juillet, puis de fin juillet à fin août). Les chenilles éclosent en juin, puis en septembre-octobre. La nymphe hiverne à même le sol. Quoique morphologiquement semblable à des papillons de nuit, cette noctuelle adulte est active durant la journée et cesse toute activité à la tombée de la nuit.

Azuré porte-queue

L’Azuré porte-queue (Lampides boeticus) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Lampides.

C’est un petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel de couleur, le dessus du mâle est bleu violet, celui de la femelle est marron suffusé de bleu, les deux ont aux ailes postérieures les mêmes queues en n2 et deux points noirs à l’angle anal. Le revers est ocre et orné de marques blanches et à l’aile postérieure de taches marginales orange à l’angle anal.

Azuré porte-queue (Cénac 24)

Azuré porte-queue (Cénac 24)

Il est présent dans toute l’Afrique, dans la partie sud de l’Espagne, de la France, de l’Italie, les îles et les côtes méditerranéennes, la Turquie, et tout le sud de l’Asie et jusqu’en Australie3,1. En Europe il est migrateur sur le reste de l’Espagne, de la France, de l’Italie, en Belgique, Hollande, Suisse, Allemagne, jusqu’au 54°N, rarement en Angleterre3,4. En France métropolitaine il serait résident dans les départements qui bordent la Méditerranée et migrateur dans tous les autres3. Il est présent aux Mascareignes (donc à la Réunion).

Azuré des nerpruns – Lycaenidae

L’azuré des nerpruns (Celastrina argiolus) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genreCelastrina.

azure-des-nurpens-001

Azuré des nerpruns (Cénac 24)

Azuré des nerpruns (Cénac 24)

Azuré des nerpruns (Cénac 24)

Azuré des nerpruns (Cénac 24)

Azuré des nerpruns (Cénac 24)

Azuré des nerpruns (Cénac 24)

C’est un petit papillon au dessus bleu bordé d’une large bande grise chez la femelle, étroite chez le mâle.

Le revers est gris pâle suffusé de bleu et orné de lignes de petits points noirs.

Lien wikipédia

 

Moro sphinx – Sphingidae

Le Moro sphinx ou Sphinx colibri ou Sphinx du caille-lait (Macroglossum stellatarum) est un insecte appartenant à l’ordre des lépidoptères, de la famille des Sphingidae.
C’est une des rares espèces diurnes de sa famille (avec le Sphinx fuciforme ou Sphinx gazé, Hemaris fuciformis L. et le Sphinx bombyliforme,Hemaris tityus L.1 ; ces 2 espèces étant moins fréquentes en France).

Moro sphinx (Cénac 24)

Moro sphinx (Cénac 24)

Moro sphinx (Cénac 24)

Moro sphinx (Cénac 24)

Moro sphinx (Cénac 24)

Moro sphinx (Cénac 24)

moro-sphinx-002

C’est un petit Sphingidae marron beige au corps trapu. Le Moro sphinx possède une très longue trompe pour butiner les fleurs, souvent violettes ou blanches, en vol stationnaire à la manière des oiseaux-mouches. Il butine généralement le nectar des fleurs que les autres insectes ne peuvent atteindre. Il affectionne les sauges, les lavandes.

Lien wikipédia

Hyloicus pinastri : chenille du Sphinx du Pin

Une belle chenille avec des couleurs vives : verte et des points rouges sur le corps, elle possède un « dard » à l’arrière de son corps. Sa tête est robuste et de puissante mandibule lui permette de se nourrir.

Le Sphinx du pin (Sphinx pinastri) est un insecte lépidoptères de la famille des Sphingidae, sous-famille des Sphinginae et tribu des Sphingini.

17 Août 2013 - hyloicus pinastri

17 Août 2013 – hyloicus pinastri

17 Août 2013 - hyloicus pinastri

17 Août 2013 – hyloicus pinastri

 

Demi-deuil – Nymphalidae

Le Demi-deuil (Melanargia galathea) ou Échiquier ou Échiquier commun ou Arge galathée est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae et au genre Melanargia.

demi-deuil-003

Demi-deuil - Causse des Cévennes 13 Juillet 2014

Demi-deuil – Causse des Cévennes
13 Juillet 2014

C’est un papillon de taille moyenne qui présente un damier noir et blanc plus ou moins à damiers noirs mais toujours à damiers noirs dans les aires basales et distales. Dans les formesMelanargia galathea procida Herbst et encore plus chez Melanargia galathea magdalanea Reichl, le noir domine.

Le revers dessine en noir les limites des damiers avec dans la forme type une ligne d’ocelles aux postérieures. Le revers de la forme Melanargia galathea leucoderma Esper est blanc.

Certaines formes peu répandues en Europe sont plus ocre clair que blanches.

Lien wikipédia

Azuré de Chapman – Lycaenidae

L’

Azuré de l'esparcette (Cénac 24)

Azuré de l’esparcette (Cénac 24)

Azuré de l'esparcette (Cénac 24)

Azuré de l’esparcette (Cénac 24)

ou Azuré de Chapman ou Argus bleu roi (Polyommatus thersites) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Polyommatus.

C’est un petit papillon qui présente un dimorphisme de génération et un dimorphisme sexuel. Pour la première génération le dessus est bleu avec des ailes postérieures grisées et chez la femelle une ligne sub marginale de points de couleur orange. La génération estivale de la femelle est marron avec la même ligne sub marginale de points de couleur orange alors qu’elles sont absentes chez le mâle plus clair.

Le revers est ocre marqué de points noirs cerclés de blanc et orné d’une ligne sub marginale de points de couleur orange.

azure-chapman-001

Sphinx gazé – Sphingidae

Le sphinx fuciformeHemaris fuciformis ou sphinx gazé ou sphinx du chèvrefeuille, est un lépidoptère hétérocère appartenant à la famille des Sphingidae.

sphinx-gaze-001

Bécherel – 35 – 131m – 05/06

Au moment de l’émergence de la chrysalide, les ailes du sphinx fuciforme sont recouvertes d’écailles brun rouge qui tombent lors du premier vol sauf au niveau des zones marginales brunes. Celles-ci sont nettement plus larges que celles de l’espèce proche Hemaris tityus.

Diurne, il vit dans les prairies fleuries, les clairières, le long des lisières et des chemins forestiers, les friches, les jardins ensoleillés où, à la manière d’un colibri, il butine en particulier les fleurs bleues et violettes (buglessaugesknautiesbuddléia…).

Plantes hôtes : les plantes hôtes de la chenille sont généralement des gaillets (Galium), mais le papillon peut pondre aussi sur des chèvrefeuilles (Lonicera), des symphorines (Symphoricarpos), la succise des prés (Succisa pratensis), des knauties (Knautia), des Dipsacus.

Silène – Nymphalidae

Le Silène (Brintesia circe) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae et au genre Brintesia.

Le Silène est un grand papillon de couleur marron rayé d’une bande blanc crème submarginale rectiligne, avec un ocelle noir discrètement pupillé de blanc à l’apex des antérieures.

Nonette - 63 - 200m - 07/07

Il est reconnaissable en vol à son dessus brun et à la large bande blanc crème qui traverse les deux ailes. Au sol, il se pose avec les ailes repliées (très mimétique sur écorces, feuilles mortes…).

Le revers des antérieures est marron ocre et le revers des postérieures marbré de marron et de blanc, tous deux rayés d’une bande blanche. Un ocelle noir discrètement pupillé de blanc à l’apex des antérieures est bien visible sur le dessus comme sur le revers.

Sablé du sainfoin – Lycaenidae

Le Sablé du sainfoin (Polyommatus damon) est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Polyommatus.

C’est un très petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel, le dessus du mâle est bleu à large bordure grise et nervures saillantes celui de la femelle est marron, les deux possèdent une frange blanche.

Casterino - 06 - 500m - 08/12

Le revers est ocre marqué d’une ligne de points noirs cerclés de blanc et une ligne blanche coupe l’aile postérieure.

Ramoneur – Geometridae

Le ramoneur (Odezia atrata) est une espèce de papillon de la famille des Geometridae.

Ce petit papillon est entièrement noir, il vire cependant au brun sombre avec l’âge à l’exception des marges externes blanches des ailes antérieures.

Sancy - 63 - 1000m - 07/07

Sancy – 63 – 1000m – 07/07

Il vole de jour entre mai et juillet dans les lieux herbus. Les chenilles sont vertes avec des bandes dorsales plus sombre. Les plantes hôtes sont de petites ombellifères.

En France il se rencontre dans le nord et le centre, devient montagnard au sud.

Procris – Nymphalidae

Le Fadet commun ou Procris (Coenonympha pamphilus) est un papillon paléarctique appartenant à la famille des Nymphalidae à la sous-famille des Satyrinae et au genre Coenonympha.

Limogne en Quercy - 26 - 50m - 04/11

Fadet Commun Causse des Cévennes 17 Juillet 2014

Fadet Commun
Causse des Cévennes
17 Juillet 2014

Ce petit papillon de couleur ocre clair à marron clair présente d’importantes variations suivant les sous-espèces et les colonies. Le dessus, ocre présente un ocelle noir cerclé de clair et centré par un point blanc à l’apex des antérieures. Il peut, dans certaines variations, présenter une bordure foncée.

Le revers aux antérieures généralement de couleur ocre présente le même ocelle à l’apex, alors que les postérieures de couleur grisâtre à marron présentent une ligne d’ocelles vestigiaux très réduits ou absents.

Piéride du navet – Pieridae

La Piéride du navet (Pieris napi) est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae de la sous-famille des Pierinae et du genre Pieris.

C’est un papillon blanc à revers jaune pâle.

Volcan Pariou - 63 - 1000m - 07/12

La longueur de l’aile antérieure de la Piéride du navet varie de 18 à 27 mm4. Le papillon connaît un important dimorphisme saisonnier. La première génération (printemps) a le dessous des ailes postérieures jaunes avec des nervures entourées d’une suffusion gris-vert. La seconde génération (été) est plus grande, la coloration des ailes postérieures est plus pâle. Les nervures sont uniquement munies d’une suffusion grise au niveau de la base de l’aile. La troisième génération peut ressembler aux deux précédentes. La Piéride du navet vole plus lentement que les autres Pieris. La femelle peut occasionnellement être jaunâtre, ce qui la fait fortement ressembler à la Piéride de la bryone (Pieris bryoniae).

Piéride du chou – Pieridae

La Piéride du chou (Pieris brassicae) est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae de la sous-famille des Pierinae et du genre Pieris. C’est un migrateur au vol puissant et rapide.

Pieride du Choux

La Piéride du chou est un papillon blanc marqué de noir au bord de l’apex des ailes antérieures, au dimorphisme sexuel marqué: un point chez le mâle, deux chez la femelle.

La longueur de l’aile antérieure de la Piéride du chou varie de 28 à 33 mm. Sa taille importante permet de la distinguer des autres Pieris. Elle est de couleur assez blanche et possède une grande tache apicale noire de forme concave. Chez le mâle, seul l’apex des ailes antérieures est marqué de noir tandis que la femelle porte en plus deux points et une strie de couleur noire.