Les Everglades de Québriac

A proximité de l’écluse de la Gromillais à Québriac, il existe une terrain marécageux riche en faune et flore. Lors de notre petite balade, nous avons vu beaucoup de traces d’animaux, voir même quelques autoroutes. Au bout d’un passage, il y a même un endroit que les sangliers doivent adorés : de l’eau et de la boue. De plus, on voit nettement les traces de passage de ces animaux.

Les Everglades de Québriac

Les Everglades de Québriac

Les Everglades de Québriac

Les Everglades de Québriac

Les Everglades de Québriac

Les Everglades de Québriac

Le sous bois est parsemé de fleurs violettes « Lathraea clandestina, la lathrée clandestine ». Cette fleur est très particulière. La lathrée clandestine pousse de préférence dans les boisements humides ou frais des fonds de vallées, en général à proximité de ruisseaux où elle parasite les racines de divers arbres (peupliers, saules, aulnes, chênes ou noisetiers) aux dépens desquels elle se nourrit.

C’est une holoparasite, qui n’a ni feuilles ni chlorophylle et puise sa nourriture dans les racines de ses hôtes grâce à des suçoirs. (Wikipédia)

Lathraea clandestina, la lathrée clandestine

Lathraea clandestina, la lathrée clandestine

Lathraea clandestina, la lathrée clandestine

Lathraea clandestina, la lathrée clandestine

Enfin, en regardant de près les souches, nous avons découvert un petit crapaud épineux.

Crapaud Épineux

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés