Les chenilles

La chenille est la larve éruciforme des papillons. Certains hyménoptères dont les larves ressemblent beaucoup à celles deslépidoptères sont appelées fausse-chenille. La chenille, une fois arrivée à son plein développement, s’enveloppe dans un cocon afin de se transformer en chrysalide qui va à son tour devenir l’insecte adulte.

Seules certaines espèces de chenille tissent autour d’elles un véritable cocon (la plus célèbre étant la chenille du Bombyx mori, improprement appelée ver à soie, et quelques autres dont une espèce de Madagascar et le plus gros papillon de nuit d’Europe, appelé Grand Paon de nuit ou Saturnia Pyri…) pour se mettre à l’abri en vue de leur nymphose (ou passage à l’état de nymphe, que l’on appelle chrysalide chez les papillons).

D’autres (le machaon, par exemple) se contentent de se fixer à un support par une ceinture de soie, fil sécrété de la même manière, mais en faible quantité. D’autres encore s’enterrent dans l’humus à faible profondeur, dans une loge plus ou moins soyeuse: c’est le cas de la plupart des Sphinx. (extrait wikipédia)

Les commentaires sont fermés